Nouveaux objectifs de contrôle de la pollution atmosphérique pour la Chine

La Chine vient de rendre public les objectifs 2011 de réduction des émissions de quatre polluants de l'air qualifiés de "majeurs" : demande chimique en oxygène (DCO), l'anhydride sulfureux, l'azote ammoniacal et l'oxyde d'azote. Les autorités chinoises fixent un objectif de baisse de 1,5% annuel.
Zhou Shengxian, le ministre chinois de la protection de l'environnement, a indiqué vouloir contrôler plus strictement les industries polluantes, et en particulier les usines de papier, de textiles, de traitement du cuir et de production d'éléments chimiques. De même, il a annoncé vouloir poursuivre les recherches pour développer les technologies réduisant les émanations de soufre, de salpêtre, d'azote et d'autres matériaux polluants lors de la fabrication industrielle.

Par ailleurs, alors que la circulation automobile devient un sujet d'inquiétude majeur en Chine, le ministre a rappelé que de nombreux efforts seront réalisés pour surveiller les émissions des véhicules à moteurs. Désormais, les autorités vont taxer les émissions des voitures à titre d'essai.

Par Sara D