L'éolien offshore, un enjeu considérable

Alors que de plus en plus d’éoliennes fleurissent à travers les espaces verts de France, voilà qu’ils vont débarquer dans nos mers. L’appel d’offres a été lancé et nombreux sont les intéressés.

D’une part, les industriels, qui sont prêts pour ce marché depuis plus d’un an. Et pour cause : la construction de 500 à 600 éoliennes dans l’eau constitue un enjeu économique énorme puisqu’elles permettraient de produire une quantité importante d’électricité. Trois consortiums ont répondu à l’appel d’offres, clos le 11 janvier : EDF, Iberdola/Eole-Res et GDF-Suez. Trois critères seront pris en compte pour la note finale : le programme industriel et social, le prix d’achat de l’électricité et le respect de la mer.

D’autre part, la filière navale pourrait également profiter de cette opportunité puisque le projet nécessitera l’intervention de chantiers navals, ports et autres acteurs. Pour exemple, les navires qui serviront à l’installation des éoliennes, représentent un marché de 4,5 milliards d’euros.

Bref, en plus d’un nouveau moyen de produire de l’énergie renouvelable, les éoliennes offshore vont participer au développement économique de ses participants.


Nicolas T.