2 études confirment l'effet néfaste des pesticides sur les abeilles


Un pesticide largement utilisé depuis les années 1990 est nuisible aux bourdons et abeilles, provoquant des troubles de l'orientation qui les empêchent de retrouver leur ruche ou de se nourrir convenablement. 

Les populations d'abeilles et de bourdons, ont fortement décliné au cours des dernières années, surtout  en Europe et aux Etats-Unis. 

653 abeilles sont suivies de près par Mickaël Henry,de l'Institut national de la recherche agronomique, et Axel Decourtye, de l'Acta (instituts techniques agricoles).

Ils ont collé sur le thorax des abeilles une puce à radio-identification, qui permet de les suivre. Ensuite, ils leur ont donné une dose de Thiamethoxam, et ont constaté que les abeilles avaient du mal à retrouver leur ruche car le pesticide affecte leur système cérébral de géolocalisation, ce qui a entraîné leur mort. les abeilles infectées ne peuvent pas guérir. 

Les colonies exposées avaient trouvé moins de nourriture et étaient plus petites, et qu'elles produisaient 85% de reines en moins –sans doute parce que les abeilles nourricières ne fournissaient pas assez de nourriture pour la reine. Il y avait 85% de nids en moins l'année suivante.

Au Royaume-uni "trois espèces sur 27 de bourdons sont éteintes» et sept sont considérées comme en danger."