Les BiblioboXX


A l’ère du tout numérique, les cabines téléphoniques se font de plus en plus rares. Et pourtant, un projet académique franco-allemand pourrait permettre à ces cabines de se recycler sous la forme de mini-bibliothèques de rue en libre accès.

Le concept : les passants peuvent prendre, emprunter ou échanger des livres.
Ce projet a pour but de promouvoir le développement durable dans les filières de la construction. Les étudiants en ébénisterie, menuiserie, métallurgie et peinture pourront ainsi transformer nos anciennes cabines téléphoniques et leur redonner une utilité. 

L’architecte John Locke avait déjà transformé une cabine téléphonique new-yorkaise en bibliothèque éphémère en 2012, dans le cadre de son projet «department of urban betterment».

L’inauguration de la première BiblioboXX aura lieu le 18 avril à l’occasion du 50ème anniversaire du traité de l’Elysée, devant l’ambassade de France à Berlin. La première BiblioboXX française arrivera fin mai au rectorat de l’Académie de Versailles.