The Brando, un hôtel entre luxe et écologie.


Cet hôtel de grand luxe situé en Polynésie qui accueillera ses premiers visiteurs en 2014, est entièrement géré de façon écologique.


10 ans après sa disparition le célèbre acteur et réalisateur américain Marlon Brando continue de faire parler de lui.
En effet,  un énorme complexe hôtelier portant le nom du célèbre interprète du « Parrain » s’apprête à ouvrir ses portes en Polynésie Française. C’est l’île de Tetiaroa qui accueillera l’hôtel, une île particulièrement appréciée par Brando qu’il avait découverte lors du tournage des « Révoltés du Bounty » et qu’il achètera en 1966.
On retrouve sur l’île 35 bungalows équipés de piscines individuelles, 2 restaurants gastronomiques, 2 bars et un centre de fitness.

La particularité de tous ces équipements très hauts de gamme est qu’ils ont un faible impact environnemental.
Le principal matériau de construction est le bois qui provient de forêts gérées durablement. Les besoins en électriques sont assurés par des panneaux solaires et par un groupe électrogène qui utilise de l’huile de noix de coco, abondante sur le territoire polynésien. Un potager biologique a été planté et approvisionne les cuisines de l’hôtel. De plus, les déplacements sur l’île se font à bord de véhicules électriques ou à vélo. L’île compte également une éco station d’observation de la vie sauvage. Et enfin, la technologie la plus innovante de l’hôtel : le SWAC (Sea Water Air Conditionning), qui consiste à aller pomper de l’eau dans les grands fonds où sa température ne dépasse pas les 4 degrés, de la ramener en surface et grâce à un échangeur thermique de refroidir tout le circuit d’eau de l’hôtel ce qui tient lieu de climatisation écologique.

Malgré son aspect écologique, The Brando reste un hôtel de luxe où le prix de la nuit avoisinera les 4000 dollars.

Marie-Vincente