En 2022, espaces verts et jardins n’utiliseront plus de pesticides !







La France, premier consommateur de pesticides en Europe, va devoir réduire sa consommation.
Le jeudi 23 janvier, le Parlement a définitivement adopté une proposition de loi écologiste. Cette dernière interdit les produits phytosanitaires dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers en 2022.  On entend par produits phytosanitaires tout ce qui a trait aux insecticides, herbicides, fongicides…
Brigitte Alain, députée de la Dordogne et rapporteuse (EELV) de la proposition de loi, se réjouit : « Ce texte est une grande avancée qui va changer la vision et le comportement des gens par rapport aux pesticides. S’ils ont pu donner l’illusion d’une solution miracle pour leurs utilisateurs, ces produits sont avant tout dangereux, pour les hommes et les écosystèmes. »
Ces produits sont en effet nocifs même à faible dose et surtout pour les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes. De plus, jardiniers et particuliers ne sont pas formés pour les manipuler, ce qui en augmente les risques.

Il est donc impératif de trouver des moyens plus naturels pour protéger la flore et contribuer à son embellissement et ce d’ici 2020. Le délai laissé doit permettre aux collectivités de former leurs agents à de nouvelles pratiques.