La bactérie qui dépollue les océans

"Une bactérie mangeuse de plastique" 
Ainsi l'appelle L'OBS dans son récent article publié le 11 Mars dernier.


Il s'agit d'une bactérie qui dégraderait le plastique (polyéthylène ou polyester) qui pollue nos précieux océans. Les dernières recherches ont abouti à la conclusion qu'elle pourrait dégrader presque complètement du plastique de basse qualité en moins de 6 semaines. C'est une bonne nouvelle sachant qu'un sac plastique met environ 450 ans à se dégrader complément dans la nature et qu'il faut 400 ans pour un emballage plastique d'un pack de bouteilles et pour une bouteille en plastique...

Rien est encore sûr, cependant c'est une solution envisageable pour les scientifiques afin de détruire ce septième continent qui réfère aux couches massives de déchets flottant à la surface des océans. Il faut rappeler que chaque année, 6,5 milliards de kilos de déchets plastiques sont déversés dans les océans, soit 206 kilos par seconde qui finissent en micro-particules ingérées par la faune marine. Vous pouvez jeter un coup d'oeil sur ce compteur en ligne qui vous rend compte du nombre de kilos de plastique ajoutés à l'océan en temps réel.  



N'oublions pas que, en plus de polluer nos  océans et par conséquent de détruire leur flore, le plastique s'attaque aussi à leur faune ! Oui, en 2013 1,5 millions d'animaux aquatiques ont été victimes de ce septième continent qui croit de 80.000 km² par an selon Le FigaroC'est pourquoi, cette bactérie se présente comme une réelle solution à un problème majeur qui concerne notre futur proche.

La revue anglo-saxons Science a publié un rapport scientifique complet sur cette bactérie qui pourrait sauver nos océans, cliquez-ici pour y avoir accès.