Le Japon massacre 333 baleines protégées !



En mars 2014, la Cour Internationale de Justice (CIJ) déclarait que "la chasse prétendument scientifique pratiquée en Antarctique était illégale et ne servait pas les intérêts de la science." Cependant, le gouvernement Japonais n'a pas pour autant cessé ses tueries maritimes. La flotte japonaise est partie avec ses baleiniers début décembre 2015 pour revenir le 24 mars 2016 avec 333 baleines harponnées, dont des femelles enceintes. 

Leur objectif ? Chasser près de 4 000 baleines "protégées" lors des 12 années à venir en Antarctique.

Oui, le gouvernement japonais avait bien publié son projet à but "scientifique" en novembre 2014 sous le nom de NEWREP-A contre la décision de la CIJ. Puis, malgré l'illégalité de ce programme et l'opinion publique le gouvernement japonais ne s'est donc pas non plus empêché de partir en mer pour effectuer ce massacre. Il est tout aussi étonnant de savoir que ces chasses à la baleines illégales sont financées par des fonds publics, en d'autres termes par les citoyens japonais. Pour vous donner une idée, les subventions annuelles accordées à ces massacres représentent environ 6,15 millions d'euros !

Pour plus de détails sur l'affaire cliquez-ici !